EDITO Novembre : Dirigeants, valorisez vos données !

EDITO Novembre : Dirigeants, valorisez vos données !

Article paru dans LA GAZETTE DU MIDI – édition du 2 au 8 novembre 2015 – N° 8493

Dirigeants, valorisez vos données !

photo thomas_1_smallQuel est le point commun des GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) ? Ce sont les données. La réelle valorisation de ces entreprises vient de leurs capacité à collecter des données pour un usage commercial.
En France, un grand acteur du discount en ligne tire désormais ses bénéfices non plus de la vente de produits électroniques, mais de la vente des avis des internautes auprès des grandes marques de téléviseurs ou autres…
En 2015, dans la logique de la transition numérique, toute entreprise peut et doit mener une réflexion sur les données.
Et vous ?

Pourquoi la donnée est-elle stratégique ?

La donnée est le patrimoine de l’entreprise et pour autant sa valeur ne figure pas dans un bilan. Nombre de chefs d’entreprises que je rencontre n’ont jamais procédé à une analyse de leurs données ; “Avez vous une base de données de vos contacts (clients, fournisseurs, et concurrents), connaissez vous les 20 % de vos clients qui font 80 % de votre chiffre d’affaires (Loi de Paretto), avez vous des outils prédictifs des délais de paiements, collectez vous les contacts sur les réseaux sociaux ?” autant de questions qu’un dirigeant doit se poser dans le monde numérique.
Sur la base du précepte, “on ne peut améliorer que ce que l’on mesure”, la donnée est le point de départ de toute mesure.
Ces données, à un certain point, vont former un ensemble cohérent et leur utilisation de facto valorisera votre entreprise en améliorant sa performance économique et sociale.

Comment valoriser vos données ?

Il faut d’abord avoir pour votre entreprise une réflexion approfondie :“Où sont mes données; dans mes ordinateurs, sur mes réseaux sociaux, dans la tête de mes commerciaux ?…” puis lancer une dématérialisation de ces données quand elles sont physiques ou une centralisation des données déjà existantes dans une logique de base de données. Commencer par les collecter dans un tableur avec des champs (exemple type de clients) et des variables homogènes (client important, prospect froid ou client perdu). Puis enfin héberger ces données sur un serveur sur le nuage (Cloud, par exemple Google Drive).
Enfin la dernière étape consistera à utiliser ces données soit pour votre métier dans un logiciel ad’hoc (gestion de la relation client ou CRM, gestion de la production ou ERP…) mais aussi pour vous constituer des tableaux de bord de pilotage. En parallèle, vous vous assurerez que la donnée soit sécurisée tant au niveau de la confidentialité par la maîtrise des droits de partage que de son intégrité par un archivage journalier externalisé.

Pour quels résultats ?

Il n’est pas indispensable de collecter beaucoup de données. Une fois ces données collectées elles doivent servir en mode collaboratif aux différents départements de votre entreprise pour des prises de décisions collégiales.
Cette réflexion autour de la donnée doit vous amener à mieux maîtriser votre environnement, à piloter plus finement votre entreprise, à mettre en perspective de nouveaux enjeux de votre modèle d’affaires et commencer votre démarche de transition numérique.

Mais pourquoi faire tout cela ? Pour améliorer la performance de votre entreprise en mettant la donnée et le numérique au centre de votre stratégie.

A partir de maintenant, il n’y a plus d’excuse car le marché, lui, ne vous en donnera pas !

Thomas SOULIER
Dirigeant de MOBIX
Administrateur de la Mêlée Numérique



RAPPEL AUTO
+
Rappelez-moi !